Qu’est-ce qu’un chasseur immobilier ?

Vous avez forcément déjà entendu parler du métier de chasseur d’appartement. Importée des Etats-Unis, cette profession se développe en France, notamment grâce à une célèbre émission animée par Stéphane Plaza. Les acquéreurs sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à faire appel à leurs services afin de simplifier leur recherche d’appartement ou de maison, et de bénéficier d’un accompagnement tout au long de leur projet d’acquisition, jusqu’à la signature chez le notaire. Une Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers a même vu le jour.

Pourquoi se tourner vers le métier de chasseur immobilier ?

Devenir chasseur immobilier, c’est accéder à l’indépendance. En effet, le chasseur travaille seul, il doit donc faire preuve d’une excellente organisation pour offrir à ses clients un service efficace, des prestations à la hauteur de leurs attentes, et de les accompagner dans leur projet, jusqu’à la fin de la transaction. C’est un métier qui conviendra parfaitement aux passionnés, appréciant une certaine liberté dans leur emploi du temps et qui s’ennuient dans le quotidien de la vie de bureau. Entre les visites, les rendez-vous avec les clients et la prospection, les journées du chasseur immobilier se suivent, mais ne se ressemblent pas. Un métier exigeant et complexe, mais tellement gratifiant.

Les qualités requises pour devenir chasseur immobilier.

Le goût et le sens du contact humain sont essentiels puisque le chasseur immobilier est amené à rencontrer sans cesse de nouveaux interlocuteurs et il doit savoir se montrer à l’écoute et dévoué en toutes circonstances. Pour réussir, il faut bien entendu s’appuyer sur une parfaite connaissance du marché immobilier, et être de bons conseils, toujours dans l’intérêt de l’acquéreur, comme le montre cet article.

Chasseur immobilier, une profession réglementée.

La profession de chasseur immobilier est régie par la Loi Hoguet, elle est donc assimilée au statut d’agent immobilier et le professionnel justifiera d’une carte de transaction professionnelle délivrée par la préfecture de son lieu d’exercice. Aujourd’hui, le métier de chasseur immobilier est reconnu et réglementé, assurant ainsi une parfaite transparence aux clients. Côté rémunération, la transparence est de mise également, puisque le chasseur ne percevra ses honoraires que lorsque l’acte notarié sera acté, selon un mandat, signé en début de mission de recherche.

Les nouveaux réseaux de chasseurs immobiliers.

La plupart des réseaux de chasseurs immobiliers sont parisiens et fonctionnent avec des outils traditionnels, le métier étant relativement jeune en France. Parmi les plus innovants, certains ont retenu notre attention tant par les valeurs véhiculées que par les outils utilisés. Par exemple, Net Acheteur (réseau national), semble avoir déjà séduit de nombreux candidats. Alliant des valeurs fortement humaines et digitales, son succès réside à la fois dans les conditions d’entrée du réseau (pas d’apport personnel et contact fournis), dans la qualité de suivi des chasseurs immobiliers (formation initiale et continue) et dans les outils numériques innovants fournis gratuitement à ses chasseurs. Ces outils permettent aux chasseurs d’apparts de travailler plus efficacement et d’assurer ainsi une qualité de service irréprochable, ce qui s’inscrit parfaitement dans les valeurs propres à ce métier en vogue qui place l’intérêt et la satisfaction du client avant tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.