Préparation de décoction d’ail et de décoction de prêle

Les maladies du jardin peuvent être traitées avec des méthodes écologiques et naturelles, mais qui ont déjà fait preuve d’efficacité. La décoction d’ail et la décoction de prêle sont des préparations simples qui permettent de venir à bout de certaines maladies des plantes.

Préparer une décoction d’ail

Pour les humains, l’ail est une plante aux milles vertus, mais les végétaux peuvent aussi en profiter. Préparer une décoction d’ail est souvent nécessaire pour assurer la bonne santé des plantes du jardin. Elle peut aussi servir à se débarrasser des insectes du jardin. Voici quelques maladies guéries par la décoction d’ail : la fonte des semis, la pourriture grise, la cloque du pêcher, la maladie de la rouille, etc. C’est aussi un excellent répulsif contre les pucerons, les chenilles, et d’autres insectes qui peuvent envahir le jardin. Pour fabriquer une décoction d’ail, il faut faire bouillir de l’ail (10 gousses d’ail pour 5 litres d’eau).

Préparer une décoction de prêle

La prêle a des propriétés fongicides, voilà pourquoi elle est utilisée pour venir à bout des maladies cryptogamiques causées par des champignons. C’est pour cela que la décoction de prêle est vivement conseillée pour lutter contre les maladies suivantes : l’oïdium, la cloque du pêcher, la maladie de la rouille, la fonte des semis, etc. Ces maladies sont courantes et peuvent toucher de nombreuses plantes du jardin et différents légumes du potager. La prêle est nombreuse en avril et mai, inutile d’en acheter, vous en trouverez gratuitement en pleine nature. Servez-vous d’un sécateur pour couper la plante puis passez les tiges dans le hachoir. Le mieux c’est de mélanger de la frêle fraîche avec une petite quantité de plante sèche. Mélangez-les dans un seau en y incorporant 1 litre d’eau (pour 120g de frêle fraîche et sèche). La macération demande une journée, ensuite il faut faire bouillir la préparation pendant ½ heure sur un feu doux. Attendre qu’il refroidisse avant de le filtrer et le conserver. Cette préparation doit encore être diluée dans de l’eau avant de pulvériser les plantes (1litre/4litres d’eau).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.