Investissement locatif : les clés pour réussir

Investir dans le locatif est très rentables. D’un côté, il permet d’accroitre en douceur son patrimoine quel que soit la situation financière de l’investisseur. Et d’un autre côté, il permet de bénéficier d’un complément de revenu appréciable une fois l’achat amorti. Cependant, pour profiter d’un rendement optimal, plusieurs éléments doivent être pris en compte.

Bien choisir l’emplacement

C’est l’élément le plus important en matière d’investissement locatif. Pour être rentable, un investissement locatif doit être loué. Et dans la pratique, ce sont les biens situés dans les quartiers animés et à proximité des centres qui profitent d’un bon loyer. Ce qui fait que c’est la demande qui fait qu’un investissement locatif soit rentable ou pas. L’idéal c’est de choisir un quartier et une ville dynamique où la demande locative est importante.

Préparer le financement

L’acquisition d’un bien immobilier implique toujours un capital important. Le plus avantageux pour l’investisseur c’est d’emprunter pour financer l’investissement locatif même s’il dispose du cash nécessaire pour le projet. En effet, cela permet d’avoir une épargne disponible en cas de crise ou d’avarie. Par ailleurs, cela permet de protéger les intérêts de l’investisseur à l’emprunt puisque la souscription d’un crédit immobilier s’accompagne toujours de la souscription d’une assurance crédit. Cette dernière couvrira les minimas en cas de décès et couvrira aussi les cas d’invalidité et d’incapacité temporaire. Par ailleurs, acheter un bien immobilier via un crédit permet aussi de réduire les impôts puisque les intérêts d’emprunt sont déductibles des impôts.

Évaluer la fiscalité

Chaque investisseur peut choisir la formule qui lui convient suivant sa situation financière. En principe, c’est le régime du micro-foncier qui s’applique d’office sur les immeubles dont le loyer est inférieur à 15.000 euros. Au-delà de cette valeur, c’est le régime réel qui entre en jeux. Le déficit qui s’ensuit est reportable sur vos autres revenus. Mais, pour profiter d’une meilleure fiscalité, il est aussi conseillé de réaliser de privilégier les biens nécessitant des travaux. En effet, l’achat avec travaux ouvre droit à une réduction des dépenses des revenus perçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.